LIPOPEPTIDES

Qu’est-ce que les lipopeptides ?

Les lipopeptides sont des biomolécules produites par des microorganismes (bactéries, levures champignon). Parmi ces microorganismes, une bactérie est au cœur des technologies développées par Lipofabrik, il s’agit de Bacillus spp. Ce microorganisme produit un très grand nombre de métabolites primaires, secondaires et d’enzymes ayant une large gamme de propriétés et d’activités pouvant être utilisées dans de nombreux secteurs industriels. Les lipopeptides produits par Bacillus (surfactines, fengycines et iturines) sont des métabolites secondaires produits par un mécanisme cellulaire tout à fait original, le mécanisme Non Ribosomal (NRPS).

Ce mécanisme permet d’obtenir une grande diversité de molécules ayant des structures différentes. Un lipopeptide est classiquement composé d’un cycle d’acides aminés relié à une chaine d’acide gras de différente longueur et isomérie. Au sein d’une même famille il n’est pas rare de retrouver différentes isoformes qui varient dans la composition de leur cycle peptidique mais aussi dans leur chaine d’acide gras. Cette grande diversité dans les structures des isoformes apporte au sein de ces trois familles de lipopeptides des modulations d’activités extrêmement intéressantes.

La structure amphiphile des lipopeptides leur confère par exemple des propriétés physico-chimiques exceptionnelles leur permettant d’interagir avec les membranes biologiques mais également aux interfaces air/liquide ou solide/liquide. Les caractères biosurfactant, antimicrobien, éliciteur et biostimulant de ces molécules en font des candidats très intéressants comme alternative aux pesticides et aux tensioactifs de synthèse.

 

Iturine A

L’iturine A est un lipopeptide de la famille des iturines, cette famille compte de nombreuses molécules présentant des modifications dans leur cycle peptidique  (iturine A, C, D et E, mycosubtilines, bacillomycines D, F et L, mojavensines). Les iturines sont des heptapeptides cycliques reliés à une chaîne d’acide gras β-aminé de C14 à C19. Elles sont reconnues dans la littérature scientifique comme de très puissant anti-fongique et anti-levure, en plus d’être biosurfactantes.

L’iturine A est par exemple active contre de nombreux genres fongiques tels que Botrytis, Aspergillus, Penicillium, Philophora, Fusarium,  etc. Parmi la famille des iturines, Lipofabrik produit et purifie à façon l’iturine A.

Mycosubtiline

La mycosubtiline est un lipopeptide de la famille des iturines, elle est constituée d’un heptapeptide cyclique relié à une chaîne d’acide gras β-aminé de C14 à C19. La mycosubtiline présente une activité antilevure et antifongique de 5 à 10 fois supérieure à l’iturine A. Certaines des isoformes de la mycosubtiline ont été brevetées par l’Université de Lille, brevet pour lequel Lipofabrik dispose de la licence exclusive. En plus d’avoir une activité élicitrice, la mycosubtiline permet la biostimulation de la croissance des plantes. Cette activité est d’ailleurs protégée par un brevet de Lipofabrik. L’activité antifongique de la mycosubtiline in-vitro, en serre ou aux champs vis-à-vis des phytopathogènes supplante de nombreux pesticides conventionnels.

Cette molécule est extrêmement active contre de nombreux genres fongiques tels que Botrytis, Candida, Venturia, Aspergillus, Penicillium, Fusarium, Zymoseptioria, Bremia, Paecilomyces, Byssochlamys, etc. Mais également contre des levures pathogènes telle que Candida. La mycosubtiline est au cœur des produits innovants développés par Lipofabrik.

Fengycine

La fengycine est composée d’un decapeptide relié à une chaîne d’acide gras β-hydroxylé de C12 à C19. Parmi la famille des fengycine, trois types de molécules peuvent être produites par les souches de Bacillus, ces dernières diffèrent dans la composition de leur cycle peptidique (fengycines A et B, plipastatines A et B, agrastatines).

Ces molécules possèdent des activités antifongiques et électrices, c’est-à-dire qu’elles sont capables d’induire chez la plante un mécanisme de défense contre l’attaque d’un phytopathogène. La fengycine est principalement active contre certains champignons tels que les zygomycètes ou certaines sous-classes des ascomycètes (Mucor, Fusarium, Venturia, Botrytis, etc..). Elle ne présente pas d’activité anti-levure et c’est un faible tensioactif. Parmi la famille des fengycines, Lipofabrik produit et purifie à façon la plipastatine.

Surfactine

La surfactine est le lipopeptide le plus connu et le plus étudié par la communauté scientifique. C’est un heptapeptide cyclique relié à une chaîne d’acide gras β-hydroxylé de C12 à C17. Les molécules de la famille des surfactines (surfactines, pumilacidines, lichenysines) sont considérées parmi les plus puissants biosurfactants. Elles ont été décrites aussi principalement pour des propriétés antimycoplasmes, antivirales, antitumorales et antiinflammatoires

Enfin, en combinaison avec une autre famille de lipopeptide (iturine ou fengycine), la surfactine est capable d’agir de façon synergique et de décupler les activités de ces dernières. Parmi la famille des surfactines, Lipofabrik produit et purifie à façon la surfactine.

Commandez vos lipopeptides